Contre les dérives de la lutte antiterroriste : Le mouvement “Nittu Degg” lance "Tegui Touma" et lave à grande eau Moustapha Diatta


Contre les dérives de la lutte antiterroriste : Le mouvement “Nittu Degg” lance "Tegui Touma" et lave à grande eau Moustapha Diatta

Dirigé par l'intraitable Karim Xrum Xax, le mouvement Nittu Degg vient de lancer un nouveau concept qu'il a appelé "Tégui Touma" pour balayer du revers de la main toutes les accusations portées contre des Sénégalais mis en cause dans des affaires en lien avec le terrorisme.

Le lancement a eu lieu ce dimanche 06 octobre à la Sicap Baobabs. Un choix apparemment réfléchi puisque c'est dans ce quartier qu'habite le nommé Moustapha Diatta. Inculpé dans l'affaire Imam Ndao et cie, il a été acquitté par la chambre criminelle à formation spéciale. Mais Moustapha Diatta est resté en prison en raison de sa supposée implication dans l'attentat de Grand Bassam. Son nom a été cité dans ce dossier très chaud. Seulement, pour le mouvement Nittu Degg, il n'en est rien d'où le concept "Tégui Touma". 

Pour le juriste Pape Moussa Sow, par ailleurs membre de Nittu Deg, l'accusation ne repose que sur du pipeau d'autant plus que l'accusé a lui-même nié devant la barre connaitre les Maliens écroués au Sénégal dans le cadre de l'enquête sur les attentats de la station balnéaire de Grand Bassam, en Côte d'Ivoire. Selon lui, cet acharnement de l'État sur Moustapha Diatta "sans aucune preuve" est dangereuse en ce sens qu'il menace la quiétude de toute une nation et la notion de la présomption d'innocence en péril. "Nous sommes tous des victimes potentielles de cette injustice", alerte le juriste activiste qui sera conforté dans sa position par le rappeur Karim Xrum Xax. 

Tête de pont de ce mouvement, il soutient que Moustapha Diatta n'est que la “énième victime de la soi-disant lutte contre le terrorisme”. 

Les proches de l'accusé ont fait des témoignages allant dans le sens de le décrire comme un “homme à mille lieues de tout ce que les médias ont pu colporter comme ragot”. 

La Famille de Moustapha Diatta interdite de visite 

Première à intervenir dans cette catégorie, sa soeur Amy Collé Diatta est d'abord revenue sur les conditions de l'arrestation de son frère qu'elle considère comme “spectaculaire”. À l'en croire, tout et n'importe quoi a été dit dans ce dossier uniquement pour faire croire à l'opinion que son frère est le plus grand terroriste que le Sénégal ait jamais connu. Un acharnement qui pousse Amy Collé Diatta à croire que la justice n'est pas aussi juste qu'elle le prétend. “Heureusement, soupire-t-elle, nous avons mené nos propres investigations et nous avons découvert la vérité”. “Il n'existe aucun lien entre Moustapha Diatta et ces maliens”, renchérit-elle. La soeur de l'accusé croit dur comme fer que son frère sera relâché à la minute où il sera entendu dans le fond par le juge d'instruction. Dans la même lignée, elle révèle que la famille est interdite de visite depuis quelques temps. “Nous ne pouvons pas le voir”, s'est-elle désolée.

Pour sa part, un de ses amis d'enfance a tenu à dire tout le bien qu'il pense de Moustapha Diatta. “C'est certes un homme fougueux qui dit ce qu'il pense mais cela ne fait pas de lui un violent individu”, affirme Souleymane Diop. Des voisins de l'accusé ont aussi donné de la voix pour apporter leur soutien à la famille qui n'est plus seule dans son combat pour la libération de son fils. Le mouvement “Nittu Degg” qui est à l'origine de cette mobilisation promet de poursuivre la “randonnée” pour que nul n'ignore “les enjeux de la lutte enclenchée contre le terrorisme dans un pays qui n'a jamais connu d'actes terroristes”.

Dimanche 7 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :