Contrat de concession de l'autoroute à péage prorogé de 10 ans? : Cheikhou Oumar Sy dénonce une mauvaise proposition


Il est impensable que le gouvernement puisse accepter que le contrat de concession avec Eiffage Sénégal puisse être prorogé de 10 ans (passant de 30 ans à 40 ans) parce que l'entreprise accepte de diminuer son tarif de 1.000 F Cfa. Selon l’ancien parlementaire, que nous venons de citer, « c'est une mauvaise proposition qui ne fait que renforcer la main mise d'Eiffage sur nos infrastructures que nous construirons dans le futur et qui gagnera 100 plus au détriment de notre économie ». « Le CCUAP a demandé, avant toute réduction, que le contrat entre l'Etat du Sénégal et Eiffage- Sénac soit publié pour que nous puissions en apprécier le contenu d'autant plus que nous avions contribué à plus de 80% dans l'investissement de l'autoroute à péage », regrette M Sy. Qui ajoute que le présent contrat « nous a mis économiquement sous perfusion par l'entreprise Eiffage-Senac, si le gouvernement accepte, cette nouvelle offre nous définitivement dans un coma économique ».
En tout état de cause, « si telle est l'option qui est sur la table du Président, il est préférable de maintenir le statu quo et que les parlementaires introduisent une loi de renationalisation de l'autoroute à péage quand le contrat de concession arrivera à expiration et que des sociétés nationales reprennent l'exploitation », renchérit le texte.
Mercredi 21 Novembre 2018
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :