Contrat d’affermage : Suez soupçonnée de corruption par Frapp et Fss dans l’appel d’offres.


La société Suez est soupçonnée d’avoir eu recours à la corruption pour décrocher le contrat d’affermage d’eau. Cette révélation de taille est faite par le Forum social sénégalais (Fss) et le  Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp). Ces organisations citoyennes ont dénoncé, le 16 avril dernier, l’attribution provisoire du marché à Suez par l’autorité.
 
Face à la presse ce mercredi 6 novembre 2019, ils ont affiché leur profond désaccord face à cette décision qui, à leurs yeux, ne respecte pas la réglementation régissant  le dossier d’appel d’offres. Les deux structures de la Société civile soupçonnent, par ailleurs, la société Suez de corruption.
 
À en croire Guy Marius Sagna, membre du Frapp, « si l’appel d’offres est attribué à Suez, le Sénégal va perdre 50 milliards durant les quinze prochaines années en laissant une autre entreprise qui va nous faire économiser 50 milliards sur ces mêmes 15 ans ».
 
Pour sa part, le coordonnateur du Forum social sénégalais (Fss), Mamadou Mignane Diouf, a demandé à ce qu’une révision soit faite relativement  à l’attribution de ce contrat d’affermage.
Mercredi 6 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :