Contentieux territorial : Les habitants de Diossong interpellent le Préfet de Foundiougne.


Contentieux territorial : Les habitants de Diossong interpellent le Préfet de Foundiougne.
Dans le cadre de l’aménagement du territoire, et par la voix de son autorité municipale, la commune de Diossong a tenu un point de presse pour solliciter l’intervention du préfet de Foundiougne (Fatick) pour une délimitation entre la commune de Diossong et Sokone.
En effet, les habitants de la commune de Diossong dénoncent dans cette lettre, une démarche « irresponsable » du maire de Sokone. Ils déclarent dans ladite lettre que « depuis 2018, le maire ne cesse de mener des activités illégitimes et inacceptables dans un village limitrophe appelé Mbouloum, le maire de Sokone s’était attaché des services du cadastre de Fatick pour une délimitation entre les deux communes sans aucune concertation préalable entre les deux collectivités territoriales. Des actions qui ont suscité de nombreux conflits au sein des deux communes ».
 
Par ailleurs, Momar Touré, Maire de la commune de Diossong de poursuivre : « depuis l’année dernière, le maire de Sokone avait fait une ingérence administrative dans le village de Mbouloum jusqu’à rattacher une partie du village à un quartier de Sokone ».
 
Un agissement jugé inacceptable par les habitants de Diossong qui n’ont plus le choix, et interpellent à cet effet le préfet de Foundiougne pour qu’il trouve une solution à ce problème qui commence à diviser une population homogène.
 
Dans cette même dynamique, Boubacar Thial, le chef de village de Mbouloum, a rappelé qu’il y a toujours eu des rapports très cordiaux entre les habitants des deux localités et insiste sur le fait que « chacun devrait s’en tenir à ses terres afin que les deux parties concernées retrouvent la paix ».
Mercredi 31 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :