Conseil supérieur de la magistrature : l'Ums tacle le ministre et appelle à la transparence

L’assemblée générale ordinaire tenue ce samedi a servi de tribune à l’Union des magistrats du Sénégal pour dénoncer « le manque de transparence qui alimente le fonctionnement du Conseil supérieur de la magistrature ».
Le président Souleymane Teiliko estime que le gouvernement tarde à les intégrer dans la hiérarchie avant de préciser que le moment est venu pour l'Etat de montrer qu'il tient au rayonnement de la justice et aux reformes.
Des maux qu'ils ont listé devant le ministre de la Justice.
Ainsi, l’Ums presse Ismaila Madior Fall de matérialiser les réformes promises.


Samedi 4 Août 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :