Congrès ordinaire : Prêt pour les législatives de novembre, le Madem G15 met la pression sur le gouvernement bissau-guinéen


Porté sur les fonts baptismaux par des frondeurs du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap vert, le Mouvement pour l'Alternance démocratique G15 a tenu son premier congrès ordinaire jeudi 16 août à Gardete, dans le secteur de Prabis, région de Biombo.

Pour l'occasion, les petits plats ont été mis dans les grands pour une mobilisation hors norme. Vieux, jeunes, femmes et hommes sont venus de toutes les régions du pays pour prendre part à cette manifestation politique qui a tenu ses promesses en terme de mobilisation. Le coordinateur national, Braima Camara ne parvient pas à contenir sa satisfaction. Pour lui, c'est la preuve que les populations se sont rangées de leur côté pour sortir la Guinée Bissau de l'ornière.

C'est dire que le Madem G15 n'entend pas se contenter du second rôle dans l'échiquier politique biseau-guinéen. Le mouvement qui veut envoyer à la retraite le PAIGC se projette déjà dans le futur et assure, par la voix de son 2e vice coordinateur savoir où mettre les pieds pour redresser le pays.

Braima Camara dégage les axes prioritaires sans lesquels la Guinée ne peut aspirer au développement. A son avis, la stabilité et la paix sociale sont cruciales.

La liste des priorités est complétée par l'ancien Premier ministre Umaro Sissoco Embalo. L'ancien chef du gouvernement veut surtout mettre l'accent sur l'Education car c'est la clé du développement. Il prend l'exemple du Sénégal qui, à l'en croire, a fait des efforts colossaux dans ce domaine et fait figure de modèle pour un pays comme la Guinée Bissau.

Mais avant de mettre en oeuvre une politique de développement, quelle que soit sa pertinence, faudrait-il encore que les législatives censées porter ses exécutants au pinacle se tiennent à date échue, surtout que l'actuel Premier ministre a évoqué la possibilité d'un report. Mais pour le MADEM, il n'en est pas question. Le Général Embalo met en garde le gouvernement contre tout renvoi des échéances électorales.
Jeudi 16 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :