Congrès de Djibidione Édition 2019 : "La commune est enclavée, elle manque de tout, même pas une goutte d'eau potable dans un des 59 villages"


La commune de Djibidione est une des collectivités locales les plus enclavées de la Casamance. 
Partir à Massara, un des 59 villages de cette collectivité frontalière de la Gambie est un vrai parcours du combattant. Car à partir de Bignona en passant par Kagnarou et Sindian, c'est une piste de production qu'il faut emprunter pour y arriver. Situé au nord du chef lieu d'arrondissement, Sindian, Massara est un des villages qui étaient abandonnés par ses populations à cause de la crise. Mais depuis un certains temps, avec l'accalmie instaurée, les populations qui étaient parties se réfugier en Gambie commencent à rentrer pour reprendre leurs activités. 
Pour mieux vulgariser ce retour au bercail, les fils de la commune et plus précisément de Massara ont instauré pour la énième fois le congrès du village qui a réuni toute la collectivité locale ainsi que tous les fils du village pour réfléchir au développement de ce gros village, voire de la commune de Djibidione qui manque de tout sauf de ressources humaines, forestières et naturelles. 
Yankhoba Sagna, fils du village et responsable politique est le parrain de cette édition. À l'image de tous les intervenants au micro, ce fils du village de Massara listera les maux de cette contrée qui subit toujours les conséquences de la stigmatisation de cette commune qui a été fortement éprouvée par la crise... 
Lundi 4 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :