Conflit inter-ethnique à l'Ucad : Les étudiants déplorent, le Coud clarifie...(Reportage)


La bataille rangée ayant opposé les étudiants du mouvement "Kékendo"  à celui de "Ndefleng", jeudi au campus social, n'a pas laissé indifférent l'administration du Coud qui a appelé les protagonistes à l'apaisement. L'adjoint au directeur du Coud, Khalifa Ababacar Diagne a délivré, ce 26 mars, un message de paix. "À l'heure où nous vous parlons, un climat de paix règne à l'Ucad", a-t-il dit en se réservant le droit d'entrer dans le fond du problème.

C'est un conflit certes, mais aux relents identitaires pour certains. Pour le directeur adjoint du Coud, ces considérations n'ont pas leur place à l'université. Pour un apaisement du climat social, Khalifa Ababacar Diagne a tenu à lever une confusion dans cette confrontation.

Chez les apprenants, l'attitude de leurs camarades est à déplorer. Ils les appellent, cependant, au sens du dépassement et de la responsabilité.
Pour sa part, le Coud joue les bons offices et espère un dénouement heureux entre les 2 organisations estudiantines.

Les mouvements "Kékendo" et "Ndefleng" devraient ultérieurement co-animer une conférence de presse pour clarifier l'opinion sur le fond du problème. La rencontre était prévue dans la matinée de ce 26 mars, mais pour des raisons que l'on ignore, elle a été reportée sine die.
Vendredi 26 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :