Conférence ministérielle de la Francophonie : Mbagnick Ndiaye réaffirme la position du Sénégal contre la traite des migrants en Libye (communiqué)


Conférence ministérielle de la Francophonie : Mbagnick Ndiaye réaffirme la position du Sénégal contre la traite des migrants en Libye (communiqué)
Le Ministre de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Francophonie, Monsieur Mbagncik Ndiaye, a dirigé la délégation sénégalaise qui a pris part à la 34ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) qui s’est déroulée les 25 et 26 novembre 2017 à Paris, et qui a été précédée de la 102ème session du Conseil permanent de la Francophonie, le 24 novembre.
Intervenant sur les questions relatives à la migration, à l’esclavage et aux valeurs de la Francophonie, le ministre a réaffirmé la position du Sénégal par rapport à la traite des migrants en Libye. Il a rappelé à cette occasion que, le 21 novembre 2017, lors de la deuxième session du Parlement de la CEDEAO le Président Macky Sall avait fermement condamné le trafic abject des migrants tout en demandant au gouvernement libyen d’ouvrir dans les meilleurs délais, une enquête et qualifié la vente d’êtres humains de « commerce de la honte ».
Le Sénégal a par ailleurs pris toutes les dispositions nécessaires pour le rapatriement des Sénégalais se trouvant en Libye.
Le ministre a insisté sur l’urgente nécessité d’aider la Libye à renouer avec la paix, à mieux maîtriser ses frontières et combattre plus efficacement le terrorisme.
En terminant son intervention, le ministre a rappelé la position sans équivoque du Chef de l’Etat lors du Sommet de la Valette où il avait insisté sur la nécessité d’avoir une approche globale, durable et concertée de la migration pour mieux maîtriser les flux de migrants dans un esprit de respect des droits et de la dignité de l’homme.
Le Sénégal s’est par ailleurs fortement impliqué dans le déroulement des travaux de la CMF en étant notamment corédacteur de la déclaration adoptée à cette occasion et portant sur une condamnation du trafic des migrants en Lybie.
En marge des travaux de la CMF, le ministre Mbagnick Ndiaye a eu plusieurs rencontres bilatérales. C’est ainsi que le Secrétaire d’Etat à la Coopération de la Guinée Bissau, en compagnie de sa délégation, a, sur sa demande, rencontré le Ministre et sa délégation.
Au cours de cette rencontre, les deux délégations ont souligné les liens séculaires entre la Guinée Bissau et le Sénégal. Le Secrétaire d’Etat a, à cet effet, rappelé le soutien important apporté par le Président Macky Sall à la Guinée Bissau, notamment pour la consolidation de l’Etat de droit, et a manifesté la disponibilité de la Guinée Bissau pour une concertation régulière entre les deux pays dans toutes les instances internationales.
Le ministre sénégalais a rappelé les liens culturels et sociaux profonds entre les deux peuples et a souligné les actions entreprises par le Président Macky Sall en soutien de la Guinée Bissau. Il a rappelé, dans ce cadre, la décision prise récemment par le Président de la République d’acheter l’excédent de la production de patates douces de la Guinée Bissau.
Le ministre de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Francophonie a par ailleurs eu une rencontre avec la Secrétaire d’Etat au Département fédéral des Affaires étrangères de la Suisse, au cours de laquelle il a notamment salué l’action de la Suisse pour la libre circulation des personnes dans l’espace CEDEAO et sollicité, par rapport à ce dossier, l’appui de ce pays au niveau bilatéral.
La secrétaire d’Etat suisse a exprimé sa satisfaction de rencontrer le Ministre sénégalais et a fait part de l’appui important que le Suisse apporte à la CEDEAO pour la libre circulation dans l’espace communautaire ; elle a, par ailleurs, marqué toute sa disponibilité à collaborer avec le ministère en charge de l’Intégration africaine sur la question de la libre circulation des personnes et des biens au sein de la CEDEAO.
Les deux ministres ont en outre échangé sur des points relatifs au fonctionnement de l’OIF et de ses instances.
Lundi 27 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :