Condition de la tenue du dialogue national : Les Forces Démocratiques du Sénégal exigent la libération des prisonniers politiques

Les FDS/Dooley Askan Wi n'accepteront pas la tenue du dialogue national sans la présence des prisonniers politiques et des exilés (Karim Wade) et d'autres conditions. Pour les forces démocratiques, il faut aussi une personnalité politique neutre et crédible acceptée par tous les partis. Selon, le Dr. Babacar Diop, ce n'est qu'après ce préalable qu'ils pourront s'entendre sur des termes de référence et c'est à partir de ce moment qu'il sera possible de dialoguer.


Jeudi 14 Mars 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :