Concertation sur la surveillance des Arbovisores en Afrique de l’ouest : pour mettre au point des mesures de lutte appropriées.


En dépit de l’existence d’un vaccin efficace contre la fièvre jaune, le virus de la fièvre jaune est toujours présent en Afrique, causant beaucoup d'épidémies Compte tenu de la forte propagation du moustique Aedes aegypti et de la charge étendue du moustique Aedes Albopictus, les deux principaux vecteurs de l’épidémie, tous les pays en Afrique sont exposés au risque de flambées épidémiques. C’est pourquoi, l’organisation ouest africaine de santé, de concert avec le département des maladies de l’OMS et l’OMS/TDR, a organisé ce jour un atelier pour tirer parti du cadre de la CEDEAO afin de faciliter le développement du processus et des politiques standard harmonisées en matière de surveillance entomologique dans la région. Les résultats attendus de ces trois jours de concertation seront entre autres la validation du rapport de la situation des arbovirus en Afrique de l’ouest ainsi que l’identification des pays prioritaires et des points focaux…
Mardi 16 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :