Compétences et croissance des affaires bancaires au Sénégal et en Afrique : plus de 41 milliards de FCFA de nouveaux financements de la BEI.


Compétences et croissance des affaires bancaires au Sénégal et en Afrique : plus de 41 milliards de FCFA de nouveaux financements de la BEI.

63 millions d’euros (41. 471 742 242,70 Franc CFA) de nouveaux financements de la Banque européenne d’investissement (BEI) qui permettra d’améliorer l’accès à la microfinance, soutenir l’investissement des entreprises et améliorer les compétences bancaires au Sénégal et en Afrique ont été convenus ce matin, lors de la conférence Habitat Afrique BEI ONU Journée 2020 à Dakar. 

 

Plus de 400 ministres, chefs d'entreprise, des universitaires et des représentants de la société civile, ainsi que les maires de toute l’Afrique ont participé à la plus grande conférence organisée par la BEI mettant l’accent sur l’investissement en Afrique.

 

Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement a, en marge de la signature de cette convention, laissé entendre qu’elle est déterminée à aider les entrepreneurs africains et les entreprises à exploiter de nouvelles opportunités et se développer.

 

« Ces 63 millions de nouvelles coopérations avec des partenaires d'investissement microfinance et développement convenus aujourd'hui à Dakar, vont transformer l’accès au financement, créer des milliers d'emplois et améliorer les compétences bancaires spécialisées ici au Sénégal et à travers le continent », a-t-il indiqué.

    

Trois nouveaux accords pour soutenir les nouveaux investissements

 

Outre cette convention, une nouvelle entente de 7 millions d’euros devra permettre à Baobab de fournir environ 17.200 nouveaux prêts aux petits entrepreneurs à travers le Sénégal. Une manière d’élargir l’accès au financement et l'inclusion financière. 

La Banque européenne d’investissement fournira en outre 6 millions d’euros (3 946 960 615%E2%80%AF946%E2%80%AF960%E2%80%AF615  Franc CFA) à Alterfin pour renforcer l'accès à la microfinance par les communautés rurales du Sénégal et les pays d'Afrique de l'Ouest. Le prêt de microfinance de taille moyenne devrait être de 440 euros (289 443 Franc CFA) et plus de 41.000 prêts à petite échelle devraient être fournies à la suite dans le cadre du nouveau support de la BEI.

 

Enfin de nouveaux investissements de private equity dans un fonds conseillé par les partenaires du développement international en Afrique, soutenu par 50 millions de dollars de nouveaux financements de la BEI, permettra aux entreprises à travers le continent pour développer de nouveaux marchés.

Jeudi 27 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :