Comparaison sur le prix des hydrocarbures : Le Burkina plus clément que le Sénégal


Comparaison sur le prix des hydrocarbures : Le Burkina plus clément que le Sénégal

Le gouvernement du Burkina Faso vient de prendre une décision allant dans le sens d'augmenter le prix à la pompe du Gasoil et du Super. 

Ainsi, le Gasoil est passé de 657 à 670 le litre, soit une hausse de 13 francs CFA. Une augmentation de 9 francs a été appliquée sur le litre du Super qui passe de, 571 francs CFA à 580 francs CFA.

Cette hausse du prix des hydrocarbures au pays des Hommes intègres sera sans doute décriée d'autant plus que la décision a été prise dans un contexte difficile pour les Burkinabè. Qui, en plus de constater qu'une partie de leur territoire est en train d'échapper au contrôle des décideurs, doivent débourser plus pour s'approvisionner en gasoil ou en super.

Cependant, devraient-ils geindre si l'on sait qu'à 1416 kilomètres, le gasoil et le Super est sur le point d’être un luxe dont seuls les aisés peuvent se procurer. Nous parlons évidement du Sénégal où depuis juin, les prix ont connu des hausses vertigineuses. Le prix du gazoil coûte 655 francs CFA contre 595 avant juin 2019. Soit une hausse de 60 francs. Le super passe de 695 à 775 francs CFA, soit 80 francs de hausse.

Comparaison faite, le Burkina Faso est un paradis pour les utilisateurs des hydrocarbures, surtout que ce pays d'Afrique de l'Ouest ne dispose pas de port. Tout le contraire du Sénégal.

Une explication s'impose pour déterminer les raisons de cette différence de prix.

 

 

Lundi 21 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :