Commune de Ziguinchor : Ousmane Sonko lance son plan "économie sociale et solidaire" et invite les jeunes à plus d’engagement citoyen…


Ce week-end dans le sud, précisément dans sa région d'origine, le maire de la ville de Ziguinchor a assisté aux 48h dédiées à la municipalité. Cette occasion a été pour lui de revenir sur plusieurs réalisations qui ont suivi son arrivée à la ville de Ziguinchor. Mais le maire de Ziguinchor ne s'est pas juste arrêté à ce stade pour donner les différents axes sur lesquels il a œuvré avec son équipe municipale depuis janvier 2022.

Ousmane Sonko, en réalité, veut une jeunesse engagée dans la préservation de l’environnement. « Mon souhait, est qu’au niveau des marchés ou gares routières, il n’y ait plus d’ordures », a lancé le maire qui insiste sur la contribution de toutes les couches de la commune pour la réussite de cette mission. D’ailleurs, a-t-il informé, un camion pour l’évacuation des ordures a été mis à la disposition des jeunes volontaires pour l’évacuation efficace des déchets. 

Pour la perception municipale, Ousmane Sonko a annoncé la mise à leur disposition d’un Pick-Up. Le maire, au passage, a remercié le percepteur Mame Mor Diarra pour le travail qu’il abat dans ce secteur qui lui permettra aussi, de recouvrer des recettes pour la marche de la mairie. 

Un autre volet également que le maire de Ziguinchor a abordé au cours de son discours à l’occasion des 48h de la commune, l’appel aux jeunes vers l’agriculture. Pour l’ancien parlementaire, la mairie a aussi un programme pour la formation, le financement et l’implication des jeunes dans l’agriculture. « Nous avons la conviction que les jeunes doivent quitter les grand-places et s’engager dans la pratique agricole. 

L’engagement d’Ousmane Sonko pour la matérialisation effective de l’économie sociale et solidaire qui est d’ailleurs, dans son programme Burok, demeure également un facteur important pour toutes les populations de Ziguinchor. « Notre programme que nous avions présenté aux sénégalais verra chacun de ses points abordé au cours de notre mandat à la tête de la commune », précise le maire qui, dans la foulée, a pris l’engagement pour l’éclairage public, le pavage de plusieurs rues de Ziguinchor, sans oublier ce qu’il appelle, « l’équité urbaine » qui permettra à plusieurs localités et villages de Ziguinchor, d’être servis en matière de services sociaux de base. Ce travail, selon le maire Ousmane Sonko, sera facilité par l’appui des partenaires techniques et financiers. Revenant sur le programme de l’économie sociale et solidaire, Ousmane Sonko précise qu’il n’a pas de coloration politique. « C’est un bon programme qui me tient à cœur. Mais avant cela, il faut former les gens à l’esprit d’entreprenariat. Mais surtout, les femmes et les jeunes. Il nous faut changer cette mentalité d’attendre toujours de l’État. Il faut être un acteur de développement » renchérit le maire qui appelle les populations à cet esprit d’économie sociale et solidaire qu’il lance à l’occasion des 48h de la mairie. Dans cette même perspective, Ousmane Sonko entend lever 5 milliards pour, non pas créer du profit, mais jouer significativement sur l’extrême pauvreté. 

Devant toute la population de Ziguinchor, Ousmane Sonko lance un appel pour inviter tout citoyen à apporter sa contribution pour la marche de la commune : « ce n’est pas le maire qui sort des milliards pour développer Ziguinchor. Il faut que tout le monde s’investisse et sache que notre pays, ce ne sont pas des étrangers qui viendront nous le développer, mais plutôt, les fils du pays », va-t-il conclure...
Lundi 3 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :