Commune de Kaolack : L'État démarre les travaux de réhabilitation des axes routiers.


Les routes secondaires de la commune de Kaolack sont pour la plupart devenues impraticables. De Bongré à Léona, en passant par Kasnack, Kasaville, Sam jusqu'à Thioffack, certains axes routiers sont truffés de nids de poule et parfois même le goudron disparaît pour laisser une voie sablonneuse.

C'est pourquoi, l'État à travers le fonds d'entretien routier et la mairie, vont démarrer les travaux de réhabilitation des axes routiers de la commune. D'emblée, la première phase va prendre en compte l'axe Épicerie de France- Marché Guédj et celui de la rue Dallois d'un coût global de 247 millions 057 mille 308 Fcfa.

Interrogée, la maire de Kaolack, Mariama Sarr, dira que " le projet est d'une importance capitale dans la mesure où il prend en compte beaucoup d'initiatives, mais l'impact sur les populations est d'une grandeur qu'on ne peut pas mesurer. Si je parle de route, je parle de mobiliter mais aussi d'environnement, de sécurité etc... Et tout ceci concourt au renforcement de l'économie, notamment celle de la ville de Kaolack...", a-t-elle laissé entendre.

Du côté de la population, c'est une vieille doléance qui vient d'être prise en charge par l'État. Et le souhait est que le programme de réhabilitation des axes routiers de Kaolack puisse enrôler l'ensemble des quartiers de la commune...
Mardi 8 Décembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :