Commission Nationale de Concertation sur le Croissant Lunaire.


Motivé par le souci de satisfaite les souhaits du président de la république ,exposés au sortir la la prière de la fête de Tabaski, Iyane Thiam président de la commission est revenu pour faire le point afin d'apporter des éclaircissements. L'ouverture  de la CONACOC à d'autres organisations telles que l'association des Ibadou Rahmane ou celle des Al Falah est certes une bonne chose. Ce compagnonnage a même débuté depuis trois ans car cela contribue à ressouder les liens entre musulmans, mais il reste quand même sur ses positions et sa méthode de procéder. Iyane Thiam affirme qu'il a le soutien des institutions et khalifes généraux qui félicitent la commission et lui recommande de s'ouvrir à tout élément prouvant contribuer positivement à l'unification des fêtes religieuses au Sénégal et répondant au code de la charia.
Ainsi, la commission envisage de convoquer très prochainement, à la fin de ce mois d'octobre, au ministère de l'intérieur pour élargir la discussion sur les recommandations du chef de l'État.
Mardi 10 Octobre 2017




Dans la même rubrique :