Commissariat de police de Thiès: l’ombre de Idrissa Seck plane sur la convocation de Daddy Bibson


L'artiste-rappeur a déféré ce vendredi à la convocation du commissariat de la police de Thiès. En effet, Daddy Bibson a été auditionné pendant plus de 2 tours d'horloge. Mais, qu'est-ce qui s'est réellement passé nécessitant une convocation reçue hier par le rappeur vers les coups de 22 heures de la part des limiers?
 
L'affaire remonte à 2007. Du moins, selon ce qu’en rapporte une source digne de confiance. A. Salam, qui voulait rejoindre l'Europe, aurait remis la somme de 800.000 F Cfa à l'artiste pour les besoins des démarches relatives à son voyage. Las d'attendre, c'est-à-dire 11 ans plus tard, il a décidé de porter plainte contre lui pour non-respect des clauses de leur contrat. 
 
C'est ainsi que la convocation est tombée hier nuit entre les mains du rappeur qui, de son côté, n'a pas beaucoup tardé pour déférer à celle-ci auprès des limiers.
 
D'après les indiscrétions, une odeur de manipulation politique plane sur cette affaire, vu que Daddy Bibson a déclaré publiquement son soutien à Idrissa Seck en mentionnant qu'il est " le seul candidat sérieux en 2019". " Il a été convoqué à la veille de son concert à Thiès. Et tenez-vous bien, il va procéder samedi au lancement de son nouvel album avec un morceau dédié au président du parti Rewmi", a lancé un de ses souteneurs, faisant le pied de grue devant le commissariat de la police de Thiès.
 
Ainsi, le concert de l'artiste qui compte quitter la musique contemporaine au profit de la musique " spirituelle", promet de réunir le gotha de l'arène politique thiessoise...
 
Vendredi 30 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :