Commissaire Cheikhna Keïta : "Aucun homme politique ne peut instrumentaliser la police"

En période électorale, la mission de la police s’avère difficile, voire très compliquée. Il peut arriver dans ces moments, que les forces de police soient accusées de mater à tort et à travers. Mais cet angle de lecture n’est pas toujours le bon si on se fie à l’ancien Directeur de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS). Le commissaire Cheikhna Keïta est d’avis que la police ne peut commettre l’erreur d’oublier sa mission première qui consiste à rétablir l’ordre dans le plus grand professionnalisme. Dans ce même ordre d’idées, il dément les préjugés qui présentent les hommes de tenue comme des armes à la portée des hommes politiques. Pour lui, aucun homme politique ne peut instrumentaliser la police. Si tel pouvait être le cas, argue l’ancien patron de l’OCRTIS, des chefs d’État ne seraient pas débarqués démocratiquement au Sénégal.


Jeudi 31 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :