Colère : Khalifa Sall "outré" par le comportement "peu fair-play et curieux" du percepteur Mamadou Oumar Bocoum


Colère : Khalifa Sall "outré" par le comportement "peu fair-play et curieux" du percepteur Mamadou Oumar Bocoum
Khalifa Sall se désole encore du comportement "peu fair-play" et "curieux" de Mamadou Oumar Bocoum. Ce mardi, à la barre du tribunal, le Maire de Dakar s’est dit « très gêné » par les propos de ce dernier, en lien avec les avances de trésorerie consenties par l’Etat.
Le percepteur municipal avait fait allusion à une "situation autre que ce qui devrait être", quant à la gestion des fonds découlant de l’avance de trésorerie. Le Maire de Dakar n’a vraiment pas aimé les mots du percepteur Bocoum. L'édile dissèque son intervention et se dit "assez surpris" : "Dans ce procès, je découvre beaucoup de choses et j’en apprends", s’est contenté de dire le Maire Khalifa Sall, visiblement outré.
Si l’on en croit le premier magistrat de la Ville, l’avance de trésorerie est consentie selon des proportions pour palier des carences de l’Etat. "Ce sont des fonds qui appartiennent aux collectivités locales, mais affectés par l’Etat", a-t-il dit, avant de préciser : "Le percepteur a beaucoup de comptes que nous nous ignorons".  
Mardi 13 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :