Code de l’environnement : Le REPES pour une prise en compte de l’aspect exploration du pétrole et du gaz


Le réseau des parlementaires pour la protection de l’Environnement au Sénégal a procédé à la validation de son plan stratégique quinquennal pour la période 2018-2022, qui détermine l’action parlementaire en matière d’environnement. Un plan en phase avec objectifs globaux pour le développement durable et l’avènement des découvertes minières.
Selon Juliette Zinga, membre du REPES des axes importants ont été pris en charge dans l’élaboration de ce plan, tels que la préservation de l’environnement côtier et de ses ressources. Elle a aussi insisté sur la nécessité pour le code de l’environnement « de prendre en compte l’aspect exploration et bientôt l’exploitation offshore du pétrole et du gaz ». « En pleine mer il y a beaucoup de risques avec les pêcheries et cela impacte bien sûr l’environnement. Il faudrait donc penser à le préserver ainsi que l’environnement marin » a-t-elle dit.
Le REPES a été accompagné dans l’élaboration de ce plan par l’IPAR (Prospective Agricole et Rurale). Une aide qui a apporté selon le Dr Cheikh Oumar Ba,  Directeur Exécutif Para, sur l’identification des sources de référence. « En effet nous avons travaillé avec eux sur la collecte des données. Sur certaines questions très techniques, nous avons aidé dans la définition, en tout cas la finalisation des axes stratégiques. Et de ce point de vue, notre rôle en tant que « think-thank » est d’aider à capturer les éléments liés à la veille stratégique, à la veille environnementale » a-t-il dit. Et justement les députés ont été dotés d’outils pour assurer cette veille environnementale.
Mercredi 30 Janvier 2019
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :