Citoyens de la CEDEAO bloqués au Niger au cours de leur migration vers l’Europe : La communauté envoie une mission technique d’évaluation de haut niveau.



"Du 25 au  30 septembre 2022, une mission de haut niveau de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dirigée par le Prof. Fatou Sow Sarr, Commissaire en charge du Développement Humain et des Affaires Sociales de la Commission de la CEDEAO, se rendra à Niamey en République du Niger pour examiner avec les autorités nigériennes et le Bureau international pour les migrations (OIM), la situation des citoyens de la région bloqués dans le pays pendant la migration de transit vers l’Afrique du Nord et l’Europe", a renseigné le communiqué de la commission de la Cedeao lu à Dakaractu. 

"Au Niger, la mission composée des ministres des Affaires étrangères des États membres les plus touchés ou de leurs représentants (Guinée, Nigeria, Mali, Sénégal, Côte d’Ivoire, Niger, Burkina Faso, Libéria, Gambie, Sierra Leone et Bénin), évaluera la situation et discutera de stratégies durables et efficaces pour relever les défis auxquels sont confrontés les ressortissants de la région ouest-africaine en matière de migration de transit. Cela comprend une évaluation complète des besoins, la collecte de données, la cartographie des interventions stratégiques et l’échange d’information. La mission s’entretiendra également avec des représentants des États membres sur la manière de faciliter le rapatriement volontaire et la réinstallation des migrants en transit échoués au Niger et la rédaction d’un rapport détaillé sur la situation, y compris l’identification des profils des migrants vulnérables et des rapatriés afin de les aider", a souligné encore le document qui précise également qu' "au cours de cette mission de cinq (5) jours, la délégation de haut niveau, comprenant outre la Prof. Fatou Sow Sarr, Dr. Sintiki Tarfa-Ugbe, Directrice des Affaires humanitaires et Sociales et des experts des départements du Développement humain et des Affaires sociales et celui de la Libre circulation de la Commission de la CEDEAO rencontreront les autorités gouvernementales au niveau central à Niamey, la capitale, ainsi que divers fonctionnaires de la région d’Agadez". 
 
Cette mission de haut niveau de la CEDEAO fait suite au rapport du Bureau international pour les migrations (OIM), porté à l’attention de la Commission de la Cedeao, sur les expulsions massives de citoyens de la CEDEAO, principalement d’Algérie vers le Niger.  Selon les données de l’OIM, entre septembre 2017 et juillet 2021, 41.193 migrants ont été renvoyés d’Algérie au Niger. La plupart (94,4%) de ces migrants viennent des pays de la Cedeao...
Dimanche 25 Septembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :