Cité Tobago : Face à la lenteur des promesses du Président Sall, les victimes habitées par le doute


Les victimes de la Cité Tobago en Assemblée Générale cet après-midi, ont dit le doute et le pessimisme qui les habitent alors que les promesses que leur avait faites le Chef de l’État tardent à être concrétisées.
Pour rappel, en 2015, plusieurs maisons de cette Cité érigées dans le périmètre de l’aéroport de Yoff avaient été démolies par les autorités. Un collectif des victimes sera mis en place et la lutte enclenchée. Le président de la République avait par la suite reçu le collectif en juillet 2017.  Un recasement des victimes sur les sites de Ngor (6 hectares) et Yoff (5 hectares) qui sont une propriété exclusive de l’État avait été acté comme solution.
Presque deux ans après que 120 attestations ont été données et l’essentiel des victimes possède aujourd’hui son bail, il leur est impossible de prendre possession de leurs terrains et encore moins de l’indemnisation promise.
Aussi lancent-ils un cri du cœur pour disposer de leurs terrains. Et demandent-ils par ailleurs les impenses promises...
Mercredi 30 Janvier 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :