Cité Claudel : 48 sinistrés dans le désarroi suite à leur expulsion des lieux.


Suite à leur expulsion de la cité Claudel le 15 août par la Direction de la Surveillance et du Contrôle de l'Occupation du Sol (DSCOS), les 6 familles concernées ont du mal à joindre les deux bouts. Elles ont totalement été laissées à leur propre sort malgré les promesses faites de les reloger.

C’est près d’une cinquantaine d’individus qui sont affectés par cette expulsion que les concernés ont jugé illégale. Cela fait près de 30 ans qu’ils vivaient dans les lieux. Aujourd’hui les plus jeunes tentent désespérément de trouver des toits où mettre leurs parents.

Ils ne seront pas seuls dans la bataille, nous ont-ils confié. Me Assane Dioma Ndiaye s’est d’ailleurs porté volontaire pour plaider leur cause devant les juridictions...
Lundi 17 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :