Circoncision à Kolda : près de 200 enfants circoncis grâce au retour du grand « joujou »…


La grande circoncision appelée « grand joujou » est de retour à Kolda après une période d’accalmie à cause de la Covid-19. Cette année, ce sont au moins 200 enfants qui vont découvrir la case de l’homme par le biais de l’association tradition et coutumes.

Ainsi, ces enfants au cours de cette période avec le « kankourang », vont être initiés à une éducation de qualité par les anciens. Ainsi, cette leçon leur servira toute la vie puisqu’on assiste aujourd’hui « à une perte des valeurs », dira un des organisateurs.

À ce titre, le fameux homme au masque « kankourang » fera son retour après une longue période d’interdiction. Et pour accompagner cette initiative, le maire de la commune Abdoulaye Bibi Baldé (DG poste) a été choisi comme parrain. 


Mamadou Bilo Diallo (chef de cabinet du maire) venu le représenter, estime que cette initiative vient à point nommé. « Nous sommes venus représenter Abdoulaye Bibi Baldé, maire de Kolda qui a été choisi comme parrain de cette initiative de l’association tradition et coutumes. Et celle-ci porte sur la circoncision de 200 enfants de la commune repartis en trois sites. Ici, nous sommes au site de Sikilo à l’école Yéro Tacko Baldé qui regroupe les enfants de Hiléle, Ndiobène, Médina Chérif et de Sikilo. Mais également, nous avons les sites de Doumassou et Bouna Kane. C’est pour dire que le maillage n’a épargné aucun quartier et tous les enfants sont invités à prendre part à cette cérémonie traditionnelle de circoncision. » 

Il faut rappeler que ces circoncis seront accompagnés par les anciens et gardiens de la tradition du grand « joujou ». Au cours de cet apprentissage, les enfants découvriront les réalités du « kankourang »,  mais aussi la bonne éducation. Ainsi, à leur sortie, ils seront comme des hommes « neufs » qui auront un bon comportement vis-à-vis de leurs parents et de la société.   

Dans la foulée il poursuit : « pour cette circonstance, le maire a mis à la disposition de l’association un important lot en nature et en espèce pour accompagner l’initiative. Et nous souhaitons que ces enfants guérissent dans les plus brefs délais pour retrouver leurs familles respectives. » 

Il précisera que l’objectif recherché est que la circoncision soit accessible à tout le monde malgré son coût aujourd’hui. À ce titre, il estime que « cette occasion offerte par le maire est une aubaine pour les parents ou les familles vulnérables de circoncire leurs enfants. Les koldois vont donc ainsi renouer avec leur culture… »
Samedi 4 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :