Cherté de la vie au Sénégal : Les mouvements des activistes lancent la campagne « marche Fepp » et mettent en garde le gouvernement.


En conférence de presse cet après-midi, les mouvements des activistes Nio Lank, Frapp France dégage, And Taxawu Askan Wi et le mouvement Y en a marre, appellent à une série de mobilisations citoyennes partout où de besoin afin de dénoncer la cherté de la vie au Sénégal. 

À cet effet, les activistes invitent tous les citoyens soucieux de la situation difficile que traversent les populations sénégalaises à prendre part à la marche pacifique qu’ils comptent organiser ce vendredi à la place de la nation.  

« Nous allons continuer la résistance pour libérer le peuple sénégalais. C'est pourquoi nous appelons à une synergie d’actions pour se mobiliser massivement le vendredi afin de dénoncer la cherté de la vie au Sénégal. Même si les autorités interdisent la manifestation, nous allons marcher et nous ferons face jusqu’à ce que le peuple soit libéré de cette vie chère. Après la marche du vendredi, partout où se trouveront nos camarades dans le pays, nous invitons à des mobilisations citoyennes pour dire halte à cette vie chère », a renseigné Ababacar Mbaye, le coordinateur du mouvement And Taxawu Askan Wi.

Par ailleurs, les activistes dénoncent les actes de torture perpétrés contre leurs camarades arrêtés hier par la police. « Nous dénonçons les actes de torture sur nos camarades arrêtés hier par la police. Nous rappelons aux forces de l’ordre qu’ils sont des professionnels et de ce point de vue nous les appelons au respect des droits humains », a dénoncé Ababacar Mbaye...
Lundi 13 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :