Cheikh Ibra Mbacké, président du mouvement 'And Yéssal Touba Kaolack' : " Il faut de grands travaux pour réhabiliter la cité religieuse de Touba Kaolack"


Cheikh Ibra Mbacké, président du mouvement 'And Yéssal Touba Kaolack' : " Il faut de grands travaux pour réhabiliter la cité religieuse de Touba Kaolack"
Le passage du khalife de Darou Minam, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké à Touba Kaolack en prélude au Magal de Porokhane, est un prétexte pour le guide religieux de monter au créneau pour demander le lancement des grands travaux en vue de réhabiliter Touba Kaolack." Touba Kaolack est dans un état de dégradation avancée. Alors, c'est le moment d'inviter les autorités étatiques à redorer le blason de ce foyer religieux. L'assainissement de la cité religieuse fait défaut, c'est pourquoi, chaque année, en période d'hivernage, nos maisons sont inondées et en plus de cela, l'accès devient difficile pour les automobilistes. Concernant l'éclairage public, la cité est tous les jours dans le noir. Les routes secondaires, on n'en parle même pas, c'est vraiment la croix et la bannière", a déploré Cheikh Ibra Mbacké dit Serigne Lamp.

Et de poursuivre, " Touba Kaolack doit bénéficier du projet de modernisation des villes religieuses lancé par l'État. En effet, l'Apr ou la coalition Benno Bokk Yakaar n'a jamais gagné dans cette localité, mais cela ne fait pas de nous des opposants. Si l'État arrive à satisfaire nos besoins, alors une grande révolution pourrait avoir lieu dans la commune de Kaolack".

Serigne Lamp n'a pas toutefois oublié de tirer sur les leaders de Kaolack qui n'ont pris, dit-il, aucune disposition pour accueillir le khalife de Darou Minam. " C'est vraiment une erreur monumentale. La venue de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké à Kaolack, a été annoncée dans les radios. Mais jusqu'à présent, aucun leader ne s'est déplacé pour venir lui rendre visite. Je dis bien aucun homme politique. Il n'y a que les autorités administratives comme le gouverneur qui ont fait le déplacement et c'est regrettable".
Mardi 26 Décembre 2017




Dans la même rubrique :
QUI EST EN CRISE !

QUI EST EN CRISE ! - 17/07/2018