Cheikh Bamba Dièye répond à Macky Sall : « il est disqualifié pour le gracier... Il ne faut pas dénaturer le sens du combat de Khalifa Sall. Il n'est point demandeur de grâce »


 Le chef de l'État s'est prononcé sur la grâce présidentielle notamment pour Khalifa Sall à l'occasion du sommet du G7 à Biaritz, en France. Une sortie n'a pas laissé indifférente la classe politique. C'est le cas notamment de l'honorable député Cheikh Bamba Dièye qui a déploré cette attitude du président à faire recours à ses prérogatives dans ce cas précis car, estime t-il, Khalifa Sall n'est pas demandeur de la grâce. « Quelqu'un qui a fauté ne peut attendre la demande de grâce de la part d'un homme qui a pour combat la liberté, le droit et la constitution d'un état libre et démocratique ». Pour l'ancien maire de Saint-Louis, « les sénégalais doivent être vigilants sur cette ambivalence qui montre que c'est lui qui l'a mis en prison et d'autre part, qui a la possibilité de donner une grâce qu'on ne lui a point demandé... »
Dans cette affaire, il a été question pour Cheikh Bamba Dièye de faire savoir que Khalifa Sall a un combat politique qu'il est appelé à mener jusqu'à son terme. « Nous sommes dans un schéma différent de celui qui fait penser que Khalifa Sall a tort et qu'il a bien eu ce qu'il mérite », confirme le leader du FSD/BJ.
À l'en croire, « Macky Sall est disqualifié sur ce dossier et aucune grâce ne lui a été demandée. Il est dès lors primordial que les sénégalais fassent la part des choses sur le processus de ce dossier, la responsabilité du président et ses prérogatives en matière de grâce... »
Pour finir sur ce sujet, Cheikh Bamba Dièye estime que c'est un combat politique et que l'ex-maire de la ville de Dakar ne souhaite, ni ne demande à être gracié.
Dimanche 25 Août 2019
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :