Chef de l'opposition : « Macky Sall nous a averti qu'il allait réduire l'opposition à sa plus simple expression » (MLD)


Chef de l'opposition : « Macky Sall nous a averti qu'il allait réduire l'opposition à sa plus simple expression » (MLD)
Le sujet sur le statut et le chef de l'opposition est loin de convaincre le député Mamadou Lamine Diallo dans les conditions où les concertations au sein du dialogue politique manquent de sérieux. "Le dialogue politique, national, ne nous intéresse pas", ce sont les premiers mots de Mamadou Lamine Diallo après la question sur la pertinence de ces concertations au lendemain de la réelection de Macky Sall. 

Le président du parti de l'émergence citoyenne TEKKI qui était l'invité ce matin du Grand Jury, s'est exprimé sans équivoque sur cette question et estime assumer ses responsabilités  de ne pas participer à ce qu'il considère comme un leurre qui empêche l'opposition d'accomplir sa mission. Pour lui, il est temps de se rappeler des mots du président de la République. "Nous avions été avertis par le président de la République qui nous avait dit qu'il allait réduire l'opposition à sa plus simple expression. Donc pourquoi s'attarder sur ces pseudo questions de Dialogue qui n'ont point de sens", rappellera le député.
À l'en croire, "Macky Sall est dans la ruse et tout ce qui l'intéresse, c'est de procéder à des manigances pour affaiblir l'opposition."

Ainsi, il n'a jamais été pour lui, MLD, de parler de ces questions de chef de l'opposition car, n’étant pas engagé dans cette discussion qui plombe la marche des activités de l'opposition. Dans plusieurs pays du monde, il y'a certes un chef de l'opposition, mais Mamadou Lamine Diallo estime que c'est pas la panacée pour la gouvernance démocratique. Toutefois, il estime qu'il pourrait être déterminé par l'Assemblée nationale qui est la représentation du peuple...
Dimanche 6 Septembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :