Chargé de surveiller les installations du BRT, le gardien surpris en train de scier les câbles


Massamba Samb, né en 1981, agent de sécurité de son état a été condamné à 1 an dont 1 mois ferme de prison pour vol de câble dans les chantiers du BRT. Le mis en cause a fait face au juge du Tribunal des flagrants délits de Dakar ce lundi 07 novembre 2022. 

 

 

 

 

En l'espèce, des cas de vol de câble répétés ont été notés ces derniers temps dans les chantiers du BRT. Sur ce, le sieur Samb a été engagé par une société de gardiennage pour surveiller ses installations sur l'axe Score Liberté 1 - Liberté 6. Ce dernier n'a trouvé mieux à faire que de voler les câbles. Un jour, il a été surpris en train de scier les câbles d'installation de la Sonatel jouxtant le tracé du BRT. Par la suite, il a été appréhendé au moment où il procédait au transfert des câbles volés. 

 

 

 

 

 

Devant le prétoire, le prévenu Massamba Samb a nié les faits qui lui sont reprochés. Auditionné, il soutient qu'il voulait juste ramasser les anciens câbles pour les mettre sur la chaussée en attendant l'arrivée du camion d'enlèvement d'ordures. Il précise qu'il n'avait nullement l'intention de les voler et qu'il ne faisait que son boulot. 

 

 

 

 

 

Par contre, à l'enquête préliminaire, le mis en cause avait déclaré que le jour des faits son patron le nommé Babacar lui avait demandé d'aller surveiller les câbles, car il y avait des cas de vol enregistrés ces derniers temps. Mieux, le prévenu a profité de cette instruction donnée par son patron pour se procurer une scie auprès des ouvriers pour couper les câbles. Des allégations qu'il a catégoriquement niées à la barre. 

 

 

 

Pour sa part, la représentante du ministère public estime que les faits sont extrêmement graves. Ainsi, la parquetière requiert la culpabilité de Massamba Samb avec une condamnation de 6 mois ferme. 

 

 

 

Selon la défense, les câbles en question n'étaient plus utilisés. "Ils devaient être jetés et pris par un camion et il a pensé qu'il pouvait mieux faire en les déposant sur la chaussée en attendant le camion chargé de les ramasser", a plaidé la robe noire avant de demander une application bienveillante de la loi pénale. 

 

 

 

 

Au finish, le Tribunal a déclaré le prévenu coupable et condamné à 1 an dont un mois ferme de prison.

Lundi 7 Novembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :