Chapelet de chefs d’inculpation : Tout ce qui est reproché aux 45 gestionnaires des centres de redressement de Kara.


Chapelet de chefs d’inculpation   : Tout ce qui est reproché aux 45 gestionnaires des centres de redressement de Kara.
L’audition de première comparution des 46 personnes arrêtées dans l’affaire des centres de redressement de Kara, a eu lieu hier lundi. Le juge d’instruction a partiellement bouclé l'enquête sur le démantèlement des centres de redressement de Serigne Modou Kara en envoyant en prison les personnes inculpées.

Les « geôliers » du guide religieux ont fait face au juge d’instruction du 8e Cabinet du Tribunal hors classe de Dakar. Les mis en cause ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt à l’exception du nommé Babacar Diao dit Pépé, fils de Baba Diao, qui est placé sous contrôle judiciaire.  

Une batterie de chefs d’inculpation a été retenue par le magistrat instructeur, Mamadou Seck, qui a suivi le réquisitoire introductif du procureur de la République.

Il est reproché aux 46 personnes, qui ont été déférées depuis la semaine dernière, d’avoir séquestré et maltraité des gens aux centres de redressement du guide religieux Cheikh Modou Kara Mbacké.

Les chefs d’inculpation d’association de malfaiteurs, traite de personnes commise en réunion, séquestration commise avec actes de tortures corporelles, blanchiment de capitaux, détention illégale d’armes ont été retenus contre les gestionnaires des camps de Kara.

Le délit de recel aggravé a été retenu contre le nommé Antoine Black Mendy alias Mimiaini Kara. Quant à Moustapha Diatta, il lui est reproché d’avoir commis un vol en réunion la nuit, une histoire de vol de scooter qui est à l’origine de toute cette affaire. 
Mardi 8 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :