Chambre criminelle de Dakar : Magaye Tall encourt 15 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de Mor Khary Nguer.

Cité dans le meurtre de Mor Khary Nguer lors d'une agression aux alentours du stade Léopold Sédar Senghor, Magaye Tall risque 15 ans de réclusion criminelle pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit avec usage d'arme et de violence ayant entraîné la mort et portant sur une moto et un téléphone portable.


Chambre criminelle de Dakar : Magaye Tall encourt 15 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de Mor Khary Nguer.
Les faits se sont déroulés aux abords du stade Léopold Sédar Senghor dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018. Interrogé sur le motif de son arrestation à cette date, Magaye Tall répond qu'il a été arrêté parce qu'il fumait du chanvre indien avec un ami. Le juge de lui rappeler : "La partie civile, Abdoulaye Thiam, a déclaré que cette nuit alors qu'il était à bord de sa moto, deux individus l'ont interpellé et lui ont pris sa moto.

Quelque temps après, il a aperçu sa moto aux Parcelles Assainies, plus précisément à l'unité 25 dans un garage de mécaniciens. Quand Abdoulaye Thiam a interrogé le gérant sur le propriétaire de la moto, ce dernier a dit que celui-ci était à l'intérieur. C'est à ce moment que tu as pris la fuite. Avant d'être arrêté par les policiers pour une vérification d'identité. C'est ainsi que le plaignant t'a identifié comme étant son agresseur."

À la barre, l'accusé précise qu'il était en détention au moment des faits. Le juge lui rappelle qu'il a bien été identifié. Magaye soutiendra toutefois que les allégations de la partie civile sont fausses. "C'est faux ce qu'il a dit. Je ne l'ai pas agressé et puis je ne détenais pas de couteau. J'ai été déjà arrêté par la police pour vérification d'identité et les faits se sont produits après cela. On m'a arrêté 24 heures après mon élargissement de prison pour une autre affaire."

Interrogé sur les faits qui se sont passés en 2015 occasionnant la mort du nommé Mor Khary Nguer, l'accusé, déclare qu'il ne connait  rien aussi de cette agression. Alors qu'a de l'enquête, il avait clairement déclaré qu'il n'a pas pris part à la bagarre entre Bounama Fall et la victime. Il était là en tant que spectateur lorsque Bounama Fall a poignardé la victime. Par la suite, il est allé se cacher aux Hlm chez sa mère lorsqu'il a entendu que la police était à la recherche de l'auteur du meurtre. 

La partie civile, quant à elle, réclame la somme 30 millions de francs Cfa pour dommage et intérêts. 

En 2015, ce même accusé avait participé à une agression au cours de laquelle Bounama Fall a mortellement poignardé Mor Khary Nguer. 
Lorsqu'il a agressé le sieur Thiam, on s'est rendu compte qu'il y avait une plainte contre lui suite au décès de Mor Khary. À ce propos, le parquet précise que les faits se sont déroulés aux alentours du stade de Léopold Sédar Senghor qui est son secteur d'activité où il guette ses victimes lui et ses compères Abdallah et Bounama. Convaincu, que les faits ne souffrent l'ombre d'aucun doute qu'il a participé à deux vols criminels, il a été requis 15 ans de réclusion criminelle contre lui. 

Selon Me Abdoulaye Tall qui assure la défense de Magaye Tall, dans cette affaire, rien n'est constant. "Au moment où je vous parle, il n'existe pas de preuve pour entrer en voie de condamnation. Mon client a toujours contesté les faits. On ne pourrait donc pas se baser sur des déclarations de co-accusés pour  condamner Maguèye Tall", a plaidé la robe noire. Raison pour laquelle, il demande son acquittement purement et simplement.  

Délibéré le 26 juillet prochain...
Mardi 13 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :