Chaffiyou Ibrahim Niass : « L’école niassène, un vivier avec des millions d’élèves répartis sur le Globe »


Assurément la célébration de la naissance du prophète est une occasion pour les têtes de pont de l’école niassène à travers le monde et plus particulièrement du Cap au Caire et jusqu’en «Chine», de venir en pèlerinage à Médina Kaolack.

 

Permettez-nous de remercier tous ceux qui de près ou de loin ont participé à la réussite de l’évènement le COMAF sur l’aspect organisationnel dirigé par notre fils  Baye Mamoune Niass, le Chababoul Fayda(aspect sécuritaire) coaché avec un professionnalisme sans faille par notre frère Baye Mbaye Ibrahim Niass,Ansaroudine dirigé par notre frère Mounhamina pour les travaux scientifiques , et toutes les bonnes volontés non membres de la communauté Niassène mais mus par leur volonté d’élever cet anniversaire au rang d’évènement planétaire. 

 

C’est l’occasion pour moi en ma qualité de fils de Baye Niass  1er imam de la mosquée niassène de New York  de remercier vivement le Président Macky pour les efforts fournis pour l’atteinte des objectifs. En effet même le pèlerinage aux lieux saints de l’Islam organisé par l’une des nations plus puissantes financièrement parlant,  comporte des anomalies humaines à redresser  eu égard au nombre et la diversité des cultures qui se donnent rendez-vous à la Mecque au même moment. Ceci est valable partout.

Il faut noter que entre El Haj Macky Sall et Médina Baye il n’ya pas de relation de talibés mais la communauté Niassène le considère comme un fils qui a grandi entre le quartier de Sam et Médina, Ainsi refusons d’évaluer notre compagnonnage avec le Président  par rapport à ce que son administration a fait dans d’autres familles religieuses. Baye nous a enseigné l’humilité, de ne jamais se focaliser ou courir après les choses matérielles de la vie ou de se lamenter  

 

Nous comprenons les charges qui pèsent sur les épaules du Khalife Cheikh Ahmad Tidiane Niass et du Président  Macky  Sall, compte non tenues  des contraintes liées à la gestion de convulsions contraires. La communauté Niassène refuse d’exposer  son fils El Haj Macky Sall à avoir à choisir entre la sienne et les autres familles religieuses. Comme l’a dit un fils de Baye dans les réseaux sociaux, ce que Macky a fait pour notre communauté, nul autre président ne l’a fait à ce jour.

 

D’après mes informations, son absence (compréhensible)  aux festivités s’explique par le fait que la Guinée Bissau pays souverain certes mais soutenu financièrement par le Sénégal depuis Amilcar Cabral ; pour éviter son explosion, le Président ne pouvait pas s’absenter à cette rencontre où il était question d’aplanir les sérieux malentendus  entre des factions politiques. Il y va de la sécurité de la Guinée Bissau ombélicalement à la nôtre.  

 

Prions pour la paix et la concorde au Sénégal voir en Afrique. Qu’Allah accepte 

 

Chaffiyou Ibrahim Niass

Chef religieux Médina Kaolack  

Vendredi 15 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :