« Ceux qui dénoncent la demande de grâce pour Khalifa Sall remettent en cause sa grandeur » (Pape Alé Niang, journaliste-chroniqueur)


« Ceux qui dénoncent la demande de grâce pour Khalifa Sall remettent en cause sa grandeur » (Pape Alé Niang, journaliste-chroniqueur)
Le chroniqueur de Dakar matin est intervenu sur le plateau de Dakaractu pour donner son point de vue sur la question relative à la libération de Khalifa Sall et la grâce dont on parle. Pour précision, « Me Khassimou Touré n’a jamais été l’avocat de Khalifa Sall. Il a été celui de Mbaye Touré », rappelle Pape Alé Niang. « Il faut que les journalistes évitent de tomber dans le piège » prévient l’ancien journaliste de la 2Stv.

En outre, il estime qu’il n’a pas de logique à ce que Khalifa Sall demande la grâce pour la pure et simple raison que Khalifa Sall ne peut pas « être un détenu politique emprisonné par son bourreau et retourner pour lui demander de la grâce. » Ainsi, il estime que cette demande de grâce à laquelle certains font allusion peut influer négativement sur la grandeur de Khalifa Sall.

Pour la recomposition politique, il juge « que si Macky Sall partait par exemple, certains de ses partisans l’accompagneraient. Cependant, il y’a une élite jeune qui se composerait certainement pour prendre la relève ».

Le journaliste, toujours dans ses précisions invite les sénégalais à « positiver » et à ne pas inclure Serigne Mountakha dans des soi disant combines politiques  et à se tourner vers les questions essentielles de développement...
Lundi 30 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :