«Cette partie de l'opposition fait du "populisme" un programme d'animation politique» (Modou Diagne Fada)


Le conseil national de la Coordination des enseignants a été l'occasion pour le président de LDR/Yessal, Modou Diagne Fada, de se prononcer sur cette posture adoptée par une certaine opposition, mais aussi sur l'affaire récente de l'ecole Saint Jeanne d'arc qui avait secoué l'actualité pendant plusieurs jours.
Pour le président des réformateurs, "il faut déjà se féliciter de cet esprit fraternel qui existe entre les différentes religions mais aussi entre les confréries." Après s'être réjoui de l’apaisement de cette situation qui pouvait  tourner autrement, il a déclaré : " Le souhait de tout le peuple c'est une paix qui perdure et qui gagne naturellement les cœurs. D'ailleurs, étant donné que l'enseignement est l'un des facteurs qui contribue à faire savoir aux citoyens leurs droits, leurs libertés etc..., donc, faisons tout pour sauvegarder cet héritage qui rend stable et pérenne cette cohabitation inter-religieuse et confrérique".

 Le président de la coalition Diisso interpellera surtout les enseignants qui ont un rôle primordial pour la stabilité de l'école, pour qu’ils apportent leur contribution intellectuelle afin de hisser l'école à un niveau de référence.

Un des autres points que Modou Diagne Fada a soulignés durant ce premier conseil qui avait regroupé les enseignants réformateurs, concerne leur comportement à adopter devant ce radicalisme et  l'extrémisme d'une certaine opposition qui fait du "populisme" un programme d'animation politique. Il invite ainsi les enseignants à barrer la route à cette partie de l'opposition qui s’agite pour semer le doute dans "la tête des sénégalais".
Dans le même ordre d’idées, il appelle les enseignants dans ce contexte d’une nouvelle année scolaire, à  soutenir la politique du gouvernement à travers des thématiques et des consensus forts qui pourront être trouvés au bénéfice de notre pays. En outre, il a aussi mis l'accent sur les efforts consentis par l'État dans ce contexte d’inondations et appelle les réformateurs à les soutenir pour un travail d'assainissement réussi.

Dimanche 15 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :