Cetre de santé de Grand Dakar : le personnel confirme les salaires de 30.000 FCFA et accuse le Pr de Comité de détournement...


Après la sortie du président du comité du centre de santé de Grand-Dakar, Mouhamadou Lamine Sall, pour démentir la lettre ouverte du coordonnateur de Frapp, Guy Marius Sagna sur la situation que vivent les agents du Centre de santé de Grand Dakar. Ces derniers ont fait face à la presse aujourd'hui, au siège de Frapp pour démonter les propos du comité, accuser Sall de surfacturation, et dénoncer sa gestion et la justice à deux vitesses au niveau du centre de santé Grand Dakar. En effet, ces agents de santé demandent une régulation automatique de leur salaire et disent d'être menacés de licenciement après la conférence de presse.

 « Au niveau du centre de santé de Grand Dakar, les agents perçoivent des salaires de 30.000 FCFA à 60.000 FCFA au maximum à côté de certains proches « du prince » qui eux perçoivent un salaire de 75.000 à 130.000 FCFA. Nous avons essayé de rencontrer le maire de la commune pour lui parler de la situation du centre, mais il nous a dit qu'il a fait tout son possible... Le comité crée des travaux et nous présente des factures très salées (surfacturation)... le président du comité m'a appelé hier pour me dire que toute personne qui ira à la conférence de presse sera licenciée… », a déclaré Ndèye Yacine Ndiaye.

Un combat qu'ils n'affronteront pas seul, le coordonnateur du Frapp affirmant s'engager à côté de ces soldats et menace d'organiser une manifestation au niveau du centre de santé de Grand Dakar les jours à venir, surtout si un seul agent de ce centre est licencié...
Mercredi 15 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :