Centre des Grands Brûlés de Fann : « Les sénégalais prennent leur mal en patience en attendant que ce projet voie le jour » (Denis Ndiaye, Secrétaire exécutif du Lion's Club)

Depuis que le projet de construction d'un centre de traitement des brûlés de Fann a été porté par le Lions club, son érection pose problème. Cette infrastructure de 4,2 milliards tarde à être érigé du fait que l'État du Sénégal peine à respecter son engagement de contribuer à hauteur de 3 milliards sur les 4,2 nécessaires pour sa réalisation.
Une conférence de presse a été organisée hier en vue d'interpeller le ministre de la santé et de l'action sociale sur la nécessité d'inscrire ce projet dans le budget de l'État, mais aussi à honorer ses engagements concernant la partie infrastructure. À en croire Denis Ndiaye qui est le secrétaire exécutif de Lions Club, le traitement à temps (soins), la formation et la recherche sont les principales vocations de ce centre.


Lundi 1 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :