Centre Marc Sankalé : Le Pr Maïmouna Ndour Mbaye alerte sur une hausse vertigineuse du nombre de diabétiques.


Le diabète gagne du terrain au Sénégal. Le nombre de sujets affectés par cette maladie ne cesse de progresser, a annoncé le Pr Maïmouna Ndour Mbaye, ce jeudi 11 novembre 2021. Directrice du Centre national de lutte contre le diabète du Sénégal, elle a convoqué les statistiques hospitalières, notamment celle du Centre national de lutte contre le Diabète, le Centre Marc Sankalé qui, selon elle, confirme cette progression.

« Dans les années 80, on enregistrait en moyenne 200 nouveaux cas, par an, et en 2007, le recrutement annuel est passé à près de 2 500 nouveaux cas, soit une augmentation de plus de 10 fois. Et ceci, en l’absence de dépistage systématique », signale le Pr Mbaye, Chef de l’Unité de médecine interne à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).
Cette forte progression de la maladie a fait que la structure dédiée à la prise en charge de cette maladie a très largement dépassé ses limites, en terme de capacité d’accueil.

« Actuellement notre service suit près de 60 000 diabétiques qui proviennent de toutes les régions du Sénégal et même des pays de la sous-région. Entre 2018 et 2019, le nombre de consultations a augmenté de plus de 20%. En 2020, nous avons constaté une baisse importante du nombre de consultation. Mais ceci était probablement lié à la pandémie à Covid-19. C’est dire qu’avec cette progression galopante, le Centre Marc Sankalé a très largement dépassé sa capacité d’accueil », informe la directrice qui prenait part à une conférence de presse virtuelle hebdomadaire initiée par l'Oms.

Ce qui, selon le Pr Maïmouna Ndour Mbaye, ‘’retentit sur la qualité de la prise en charge des patients qui ne bénéficient plus que d’une voire deux consultations par an, au lieu d’une consultation tous les 3 mois tel que recommandé’’.
Jeudi 11 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :