Centrafrique : Les commanditaires des attaques contre des populations arrêtés


Le processus de paix en Centrafrique aurait pu en prendre un gros coup, mais fort heureusement, les commanditaires de l’attaque du 21 mai, perpétrée par des éléments armés contre des populations dans les villages de Koundjili, Ndjondjom et Bohong, à l’ouest de Paoua, dans la préfecture d’Ouham-Pende en République Centrafricaine (Rca), sont aux arrêts. Pour rappel, au moins 34 civils dont 13 à Koundjili, 18 à Ndjomdjom et 3 à Bohong avaient été tués dans une tuerie perpétrée par les éléments du groupe armé 3R (Retour, Réclamation et Réhabilitation) en République Centrafricaine.  

À moins de 24 heures de la fin de l’ultimatum du gouvernement centrafricain au chef rebelle du 3R, Sidi Souleymane alias Abbas Siddiki, les commanditaires de ces attaques barbares ont été arrêtés par leur mouvement et remis aux autorités judicaires centrafricaines, informe Flagrantdelitnet. Il faut signaler aussi que ce groupe armé a été signataire des accords de paix du 06 février dernier, participe au processus de paix en cours et dispose aussi d’un ministre au sein du Gouvernement.
Dimanche 26 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :