« Ce que nous voulons dans ce pays, c’est que les élections ne se fassent pas » (Mame Diarra Fam du Pds)


De l’électricité dans l’air en direction de la date du 7 février retenue pour le retour au bercail de Me Abdoulaye Wade. Si on en croit l’honorable député Mame Diarra Fam, qui accorde une interview à Dakaractu au moment où ces lignes sont écrites, le pape du Sopi ne passera pas par l’autoroute, il va s’offrir un bain de foule dans les quartiers de Dakar. « Abdoulaye Wade a décidé de faire face à Macky Sall. Il n’a pas le choix. Des guides religieux comme feu Serigne Cheikh Sidy Makhtar et Serigne Abdou Aziz Sy Junior ont plusieurs fois demandé à Macky de libérer Karim Wade et ce dernier a refusé. On a déposé un dossier valable au Conseil constitutionnel. Vous ne verrez aucune juridiction internationale soutenir que Karim Wade a perdu ses droits civiques. L’ex-ministre de la Justice Me Sidiki Kaba a affirmé en 2016 que Karim Wade n’a pas perdu ses droits civiques. Ce n’est pas à Aly Ngouille Ndiaye de faire perdre à Karim Wade ses droits civiques », a déploré Mame Diarra, qui est l’invitée de « Face à Dakaractu ».

« Ce que nous voulons dans ce pays, c’est que les élections ne se fassent pas », précise-t-elle se pensée.
Mardi 5 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :