« Ce gouvernement de convergence nationale issu du dialogue politique est un gage de stabilité et va rassurer les investisseurs » (Habib Ndao)


Les commentaires vont bon train, quelques heures après la publication par le Président de la République de la liste des membres de son nouveau gouvernement.  Pour Habib Ndao, Dg de l'Oqsf et Membre de la cellule de communication  de Bby , « la nouvelle équipe va rassurer les investisseurs pour ce qu'elle dégage en terme de convergence nationale issue du dialogue politique ». Câblant Dakaractu, le leader politique préférera d'abord rappeler que « la stabilité politique est dans l’Adn de notre nation par la volonté divine  et par la qualité et l’intelligence de nos hommes politiques. Cette stabilité, poursuit-il, nous procure énormément de crédibilité et de respect auprès de nos partenaires techniques, économiques, et financiers, dans un monde globalisé, c’est important ».
Habib Ndao d'estimer que l'opposition y aura aussi trouvé son compte. « Elle demandait un ministre de l’intérieur non politiquement marqué, elle l’a obtenu avec la nomination de M. Antoine Félix Dione magistrat respecté.  Ce gouvernement participe à une respiration démocratique, le candidat arrivé 2ème à l’élection présidentielle de 2019 à la tête d’une grande coalition a accepté de contribuer à la réflexion sur les voies et moyens à mettre en œuvre pour prendre en charge l’ensemble des préoccupations des sénégalais ». 
Ainsi fera-t-il remarquer que la nouvelle équipe aura, à portée de main, les 14. 800 Milliards que le Président mettra sur la table. Ce qui nécessitera, selon lui, une certaine efficacité, détermination, rapidité dans la déclinaison des missions respectives et surtout accélération des réformes. "
 
Il poursuit :  « Tous les clignotants sont prometteurs, on attend une bonne récolte, le service de la dette est suspendu, la résorption du retard infrastructurel continue, le secteur privé est davantage impliqué dans la réalisation des grands projets de l’État avec la récente signature des IPP et le terminal du port, pour un développement endogène tiré par des hommes d’affaires sénégalais ».

Lundi 2 Novembre 2020
Dakar actu




Dans la même rubrique :