Cas Khalifa Sall et Karim Wade : l'APR déclare que "toute prétention à servir la Nation sénégalaise doit s’adosser à la Vertu."


Cas Khalifa Sall et Karim Wade : l'APR déclare que "toute prétention à servir la Nation sénégalaise doit s’adosser à la Vertu."
L’Alliance pour la République (APR) se félicite du choix porté sur le Président Macky SALL, comme co-Président du 3ème Forum de coopération entre la Chine et l’Afrique. Cette distinction internationale traduit, encore une fois, le leadership incontesté du Président de la République qui a su imprimer une nouvelle tonalité au rayonnement diplomatique de notre pays sur la scène internationale. Mieux, cette consécration confère au Président Macky SALL un impressionnant potentiel en matière de mobilisation de ressources pour poursuivre, aux côtés de la Chine et du Président Xi Jinping, les efforts communs déployés pour réécrire les termes du partenariat sino-Afrique. Car, en choisissant d’élargir la sphère partenariale du Sénégal à la Chine, le Président Macky SALL a très tôt compris que le Sénégal partageait avec la grande nation chinoise, une communauté de destin, gage d’un partenariat mutuellement profitable. 


Par ailleurs, l’Alliance pour la République (APR) fustige l’amnésie organisée autour de l’origine de la condamnation de Khalifa Sall, par les juridictions de première instance et d’appel du Tribunal hors classe de Dakar, siégeant en matière correctionnelle et sa révocation par décret présidentiel n°2018-1701 du 31 août 2018. Les interprétations erronées et tendancieuses faites à ce sujet, ne sauraient écarter la véracité des faits ayant permis au juge de se faire son intime conviction. 

De même, au-delà de la révocation du Maire de Dakar, l’APR rappelle que toutes les accusations d’acharnement contre Karim Wade, par la voie d’une justice sélective à son endroit, ne pourraient prospérer, eu égard au respect effectif de ses droits à chaque étape des procédures judiciaires.

Incontestablement, toute l’armature idéologique qui sous-tend cette communication de persécution n’est rien d’autre qu’une invite à justement une justice à deux vitesses. Alors que toute prétention à servir la Nation sénégalaise doit s’adosser à la Vertu.

Par ailleurs, l’Alliance pour la République se réjouit de la dynamique de mobilisation engagée par la nouvelle majorité en direction de la présidentielle de 2019 après le lancement officiel de la campagne de collecte des signatures pour le parrainage de son candidat, le Président Macky SALL.
Enfin, l’Alliance pour la République demande à toutes les forces militantes de la grande coalition gagnante autour du Président Macky SALL de réussir le pari du parrainage dans une démarche de transparence, de cohérence et de cohésion au service exclusif d’une victoire éclatante au soir du premier tour, le 24 février 2019. 
  
Le Porte-parole national
Seydou GUEYE
Mercredi 5 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :