Caricatures du prophète Mouhamed (PSL) : « La France est en train d'être en marge avec l'évolution du monde » (Cheikh Bamba Dièye)


Caricatures du prophète Mouhamed (PSL) : « La France est en train d'être en marge avec l'évolution du monde » (Cheikh Bamba Dièye)
Le président français, Emmanuel Macron, avait déclaré après l'exécution de Samuel Paty, que "la France ne renoncera pas à la carricature, au nom de la liberté d'expression". Une affirmation qui a suscité la réaction musclée du président Turc Recep Erdogan, mais également d'autres pays Arabes qui sont allés jusqu'au boycott des produits Français.

Invité de l'émission Grand Jury, le député Cheikh Bamba Dièye, interpellé sur la question estime que "La France a totalement tort et que le président Français, a outrepassé ses responsabilités de chef d'État".

D'après le leader du Front pour le socialisme et la démocratie/Benno Jùbël, un président de la République ne peut en aucun cas, avoir le droit, dans un République qui a été à la base de la révolution de 1789 et qui se dit berceau des lumières et où la liberté de culte ou celle d'exercer le culte de son choix était inscrit en lettres d'or dans la déclaration universelle des droits de l'homme, se permettre de telles déclarations.

"Avoir dans son pays plus de 8 millions de musulmans, suppose un minimum de respect pour ses propres citoyens".

Toujours dans le même régistre de dénonciation, le parlementaire soutient que la France, pour le cas de l'Islam, a un véritable problème et ce, depuis qu'ils ont développé cette laïcité anti-cléricale.

"On ne peut pas parler de liberté quand on se met à se moquer d'une personnalité, la plus importante de l'Islam. Je pense que c'est trop de la part de la France", conclura le leader du Fsd/Bj.
Dimanche 1 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :