Caricatures : Cheikh Ibrahima Diallo en déphasage avec le boycott des produits français et plaide la revalorisation des enseignements du prophète Mahomed (Psl).


À l'occasion du Gamou de Médinatoul Abdoukhadre Dieylani, le fils aîné de feu Cheikh Mouhidine Samba Diallo, s'est prononcé sur la sortie de Macron concernant les caricatures du prophète Mahomed (Psl). Cheikh Ibrahima Diallo a ainsi dénoncé ceux qui essayent de diaboliser l'Islam et son prophète.

D'après le guide religieux, les autorités françaises ont aujourd'hui peur de la propagation de la religion musulmane de ce pays. À le croire, les musulmans font de nos jours 1 milliard 400 millions dans le monde et qu'en France 50% de la population est musulmane d'où la peur bleue du côté des autorités qui font tout pour discréditer cette religion.

Toutefois, Cheikh Ibrahima Diallo ne partage pas l'idée selon laquelle les musulmans doivent boycotter les produits français, car d'après lui, nous sommes dans un monde planètaire et le fait de tourner le dos aux produits français pourrait avoir des conséquences sur notre quotidien. " L'urgence est de privilégier les apprentissages du prophète afin que ceux qui ne croient pas en l'Islam puissent la connaître davantage et se mettre sur le droit chemin. L'Islam bannit la violence. Au Sénégal, nous ne faisons que parler de nos grands parents dans nos événements religieux, mais je pense que nous devons parler du prophète et rappeler à tout moment ses enseignements..."

Et pour ceux qui utilisent le Coran dans leur musique, le guide religieux dira que cette pratique doit être bannie.
Mercredi 4 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :