Cap Manuel : Mme Habré sonne l'alerte sur le risque qu'encourt son mari face aux ravages du variant Delta.


L'évolution de la pandémie et l'hécatombe quelle est en train de causer, a poussé la famille Habré à briser le silence. La saisine de 

Mme Fatimé Raymonde Habré adressée à des organisations de la société civile en est la preuve. Dans le document dont Dakaractu a reçu copie, celle-ci interpelle les ONG des Droits de l’homme : la Raddho, le Forum du Justiciable, Afrikajom Center, la LSDH, l’ONDH, le Comité Sénégalais des droits de l’homme, Amnesty Sénégal, au sujet de la santé du Président Habré.

''Je vous saisis par cette présente au sujet de la santé du Président Habré. À plusieurs reprises, je me suis adressée à l’opinion, en général et exprimé ma préoccupation, mon angoisse quotidienne face aux risques de la Covid-19 pour le Président mais aussi, pour moi-même. Je suis quotidiennement sur la route de cette prison, confrontée sans cesse à un environnement que je ne peux rendre plus sécure tellement les besoins sont constants. ''

L'ancienne Première dame du Tchad dans sa saisine demande à sa cible de l'aider ''au respect du droit à la santé du Président Habré (...). Vous comprendrez aisément, qu’après 8 années de prison, de multiples tracasseries, de manque de soins adéquats, qu’il soit épuisé par cette détention et à bout. La hantise a fini de s’emparer de nous, dans ce contexte éprouvant et difficile avec le variant Delta qui effraye toute la population'', reconnait-elle.

À l'en croire, l'état de santé de son époux légitime de meilleures conditions carcérales. Aujourd’hui, la situation du Covid est grave et les risques sont énormes, la contamination est incontrôlable et se poursuit dangereusement. 'Le Président Habré est hypertendu, diabétique, autrement dit, il est en danger. Malgré mes efforts, je n’ai pu obtenir plus d’humanité dans le traitement de cette affaire qui a, pendant longtemps, fait beaucoup de bruit mais qui est, aujourd’hui, une affaire de silence. Silence autour du non-respect des droits du Président Habré, silence, autour de la mise en danger de sa personne face à cette poussée épidémique...''
Lundi 2 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :