Candidat de Benno Bokk pour le département de Ziguinchor : Seydou Sané liste les grands axes de son « Ziguinchor Younkoul »

C’est au quartier populaire de Grand-Dakar que le candidat de la coalition BBY pour le conseil départemental de Ziguinchor a présenté son programme de « Ziguinchor Younkoul ». Seydou Sané, inspecteur de l’éducation nationale au bout du fil, nous livre les grandes lignes de son « ambitieux » programme pour le département de Ziguinchor. L’ancien premier adjoint au maire de Ziguinchor dit avoir l’ambition de réhabiliter les marchés hebdomadaires de Boutoupa-Camaracounda et de Kaguitte mais aussi la création d’un palais des femmes, le palais des sports et celui des jeunes...


Candidat de Benno Bokk pour le département de Ziguinchor : Seydou Sané liste les grands axes de son « Ziguinchor Younkoul »
La mise sur pied d’un cadre de concertation avec les six maires du département.

« Nous avons un programme pour l’emploi des jeunes avec l’agropole sud qui sera construit à Adéane. Au niveau des femmes, on va développer l’intercommunalité. Nous allons mettre un cadre de concertation qui va regrouper les six maires du département plus le conseil départemental. Ce cadre permettra de régler les problèmes de manière consensuelle et mutuelle.

À titre d’exemple, s’il y a un problème à Adéane, c’est au cadre de le régler au lieu que la commune d’Adéane se charge de le régler. Notre objectif, c’est que le développement ne soit pas déséquilibré. C’est-à-dire qu’on dise que Ziguinchor est développée alors que les autres communes ne le sont pas. Sans quoi, Ziguinchor sera surpeuplée et les communes seront dépeuplées. »


La mise en place du SAMU pour relever le plateau médical.

« Au niveau de la santé, nous allons créer le SAMU municipal pour accompagner les cases de santé et postes de santé lointains. Cela permettra aux deux hôpitaux de référence de supporter ces cases de santé, qu’il y ait des ambulances au niveau du département pour que les évacuations se fassent le plus rapidement possible et que le malade soit accompagné par un technicien de santé. Nous mettrons un dispositif au niveau départemental pour relever le niveau du plateau médical. »

La mise en place du palais des femmes.

« Au niveau des femmes, nous comptons mettre en place le palais des femmes au niveau départemental. Ce palais aura toutes les commodités possibles avec tous les investissements nécessaires. Ce palais permettra aux femmes qui n’ont jamais vécu en ville de bénéficier des avantages qui leur seront offerts pour réduire les écarts sociaux. » 

La construction d’un palais des sports pour les sportifs.

« Au niveau des sports, nous avons prévu de mettre en place le palais des sports qui sera un palais multifonctionnel où il aura tous les sports. En tout cas, il ne sera pas construit à Ziguinchor parce qu’elle étouffe. J’envisage de l’avoir dans l’arrondissement de Niaguis mais reste à déterminer. En tout cas, dans chaque commune, on va mettre un dispositif opérationnel et bien planifié. Par exemple, si Niaguis a l’agropole, Adéane a le palais des sports, Niassya peut avoir le palais des femmes. La route Brin-Enampore le cadre de concertation pourrait le prendre en charge. »

La réhabilitation des marchés hebdomadaires de Kaguitt et de Boutoupa-Camaracounda.

« Nous comptons réhabiliter les marchés hebdomadaires de Kaguitt et de Boutoupa-Camaracounda effacés par la crise casamançaise. C’est des marchés internationaux au même titre que Diaobé. Tout le monde quittait le Sénégal et la sous-région pour venir dans ces marchés. Notre objectif dans ce cadre, c'est de réhabiliter l’économie dans ces communes... »

Comment trouver les ressources…

« Dans le cadre de l’acte trois de la décentralisation corrigé, il y a les fonds d’appui de l’État et la coopération décentralisée. L’acte 3 de la décentralisation nous permet de trouver des partenaires. D’ailleurs, nous avons trouvé des partenaires pour mettre la ville en ébullition où tout le monde se retrouvera... »
Mardi 18 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :