Campagne agricole 2020/2021 à Kolda : Abdoulaye Baldé (agriculteur) témoigne : « L’agriculture a changé ma vie… J’ai renoncé à l’émigration clandestine… et je gagne plus de 15.000 F CFA par jour malgré la covid-19… » 


Après le bon hivernage et ses productions records, Dakaractu/Kolda est allé à la rencontre des producteurs pour recueillir leurs impressions sur la campagne agricole 2020/2021. Ainsi, nous avons interrogé Abdoulaye Baldé, un producteur de la commune de Guiro Yéro Bocar fortement touchée par les migrations irrégulières. Ce dernier, dans cet entretien, témoigne preuves à l’appui, sur les bienfaits de cette campagne couronnée par une bonne commercialisation arachidière. D’après, d’après lui-même la crise liée à la pandémie de coronavirus n’impactera pas beaucoup les ménages à cause de la bonne campagne agricole. 

À en croire Abdoulaye Baldé, la trentaine, « l’agriculture a changé ma vie aujourd’hui avec mes deux épouses et mes enfants malgré la crise de la Covid-19. J’ai longtemps cultivé, mais je n’avais vu auparavant des rendements comme ceux de cette année. J’ai cultivé de l'arachide sur deux hectares qui ont produit 50 sacs  vendus à la pesée à 250 f le kg. À la suite de cela, j’ai acheté une moto tricycle pour faire le transport en vendant du bois mort aussi. Actuellement avec ma moto, je gagne plus de quinze mille f cfa par jour. En choisissant la terre j’ai renoncé à la migration irrégulière. Beaucoup de mes amis sont morts dans le désert du Sahara et dans la mer méditerranée. Pour dire vrai, j’ai été tenté par l’émigration clandestine, mais depuis la mort tragique d’Abdoulaye Baldé en Lybie, j’ai renoncé car mes parents ont vécu ici dignement avec la terre sans migrer.» 

Restant toujours dans la même lancée, il poursuit « cette année nous avons eu des semences et de l’engrais de qualité distribués dans la transparence. C’est pourquoi, avec la bonne pluviométrie nous avons fait des productions records en vendant le kg à 250 f. Nous cultivions depuis des années sans vraiment y trouver notre compte. Mais les résultats de cette année nous sont considérablement favorables. De plus, l’introduction de la mécanisation dans le secteur nous a permis de produire plus. Aujourd’hui (pour dire vrai) le monde rural vit bien. C’est pourquoi, nous voulons que l’État continue voire améliore cette politique agricole payante entamée... » 

Selon lui toujours, « les producteurs pour cette campagne agricole (2020/2021) ont tiré leur épingle du jeu. C’est pourquoi, l’augmentation du matériel agricole lourd et léger doit être une priorité. Au rythme où va l’agriculture, nous en tant que jeunes allons oublier l’émigration clandestine. C’est pourquoi, je voudrais que le président de la république Macky Sall renforce davantage son ministre de l’agriculture Moussa Baldé. Nous sommes des preuves de sa politique agricole et nous pensons qu’avec sa détermination bientôt nous aurons des greniers pleins… » 


Lundi 1 Février 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :