CRISE TOUBA - Affectation « arbitraire » d’un infirmier, Docteur Ndèye Maguette Diop dans un bras de fer avec religieux et blouses blanches.


Le secteur de la santé dans la cité religieuse de Touba est en train de vivre l’une de ses crises les plus terribles. Tout est parti de l’affectation, à deux reprises, de l’infirmier de Sourah par le médecin - chef du district sanitaire pour des raisons jugées «  arbitraires » par certaines blouses blanches.

El Hadj Tidiane Thiane ne se limite pas à un « simple » infirmier - chef de poste , il est aussi et surtout le Secrétaire général local du Sutsas. Ses collègues vont même jusqu’à dire que c’est cette fonction syndicale qui lui vaut d’avoir à dos Ndèye Maguette Diop qui veut le museler et mettre en garde tout « individu » qui se hasarderait à « jouer au héros » dans la cité.

L’élément nouveau qui rend la situation davantage compliquée, c’est que des chefs religieux du quartier susnommé, dont Serigne Sidy Mbacké Ibn Serigne Abdou Khadre, se sont saisis de l’affaire, mais ont vainement demandé au médecin-chef de renoncer à sa décision. Des sources confient que Ndèye Maguette Diop évoque l’obligation faite à tout fonctionnaire d’aller officier partout où il est muté sans broncher. Autrement dit,  madame Diop a, tout simplement, décidé de camper sur sa position et de ne reculer d’un pouce. Ceci malgré des injonctions qui lui auraient été faites par de hauts dignitaires de la communauté.

Nos sources confient, d’ailleurs, que le médecin - chef, en compagnie de son grand-frère Jewriñ d’un grand dahira mouride a été reçu par le Khalife Général des Mourides. Ce dernier lui aurait même fait des injonctions dans le sens de rétablir les ponts entre elle et les religieux de Sourah.

À travers une conférence de presse qu’ils ont déroulée ce mardi, les blouses blanches, par la voix de Mouhamadou Moustapha Niass, secrétaire administratif du Sutsas de Touba, ont commencé à procéder à la rétention des données en plus de demander une forte mobilisation pour combattre ce qu’ils considèrent comme étant une forfaiture, une chasse aux sorcières et un règlement de comptes sans soubassement. And Geusseum a aussi décidé de venir jouer sa partition dans le combat. Jusqu’à quand Ndèye Maguette Diop tiendra -t-elle tête à cette vague de protestations ? L’avenir le dira, très certainement !
Mercredi 23 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :