CPRE / PAP2A : Le Chef de l'État Macky Sall étale les grands axes du programme Force Covid-19.


Le Président de la République Macky Sall a présidé le Conseil présidentiel sur la Relance de l'Économie qui s'est tenu ce 29 septembre au CICAD. Une occasion pour ce dernier de revenir sur l'importance des décisions prises pour faire face à cette pandémie de Covid-19 qui avait suscité l'inquiétude chez certains qui exigeaient le rapatriement des Étudiants Sénégalais résidant à Wuhan. Selon le Chef de l'État Macky Sall , « devant l'inconnu,  c’est cette vision qui avait fondé notre décision de ne pas rapatrier nos jeunes étudiants de Wuhan au mois de février dernier en Chine, sachant même qu'à ce jour le virus n’a pas encore révélé tous ses secrets... » 

En face de l'ampleur et de la brutalité de la crise, c'est la même vision qui nous a permis de concevoir et d'exécuter en urgence un programme de résilience économique et social doté d'un fonds de 1000 Milliards de FCFA à travers le fonds de riposte et de solidarité contre les effets de la pandémie appelé force COVID 19 selon toujours le Chef de l'Etat Macky Sall. « C'est l'occasion de remercier encore une fois tout le pays, toutes les institutions partenaires et les bonnes volontés qui ont contribué à la constitution de ce programme COVID -19 et à son financement », ajoutera-t-il lors de son allocution pour marquer l'ouverture de ce conseil présidentiel.

« Avec le programme de résilience économique et social nous avons pu soutenir le secteur de la santé par le relèvement substantiel du plateau médical de diagnostic et le traitement gratuit des malades » , dira-t-il. Un  volet aide humanitaire a aussi été mis en place pour soutenir les plus démunis, selon toujours le chef de l'Etat Macky Sall. « Nous avons assisté nos populations en détresse en denrées de première nécessité et en produits phytosanitaires. Nous avons appuyé notre diaspora si généreuse envers la nation en temps normal. » Des efforts ont été faits aussi dans le secteur de l’économie. « Nous avons sauvegardé la stabilité macroéconomique, soutenu notre secteur privé et préservé l'emploi à travers un paquet de mesures fiscales, douanières et d'injections de liquidités. Nous avons assuré aussi le bon approvisionnement continu du pays en hydrocarbures et en denrées de première nécessité de la base pendant toutes ces crises de covid 19 » , a- t-il annoncé.

Sur le Volet Santé, en plus des efforts substantiels consentis dans la lutte anti COVID-19, 35 centres de traitement des épidémies (CTE) ont pu être mis en œuvre à travers le pays. Mais aussi le développement de laboratoires mobiles qui ont permis aux sénégalais de pouvoir tester et donner des résultats fiables afin de prévenir la propagation de la maladie. «  Nous finalisons un système de santé résilient pérenne pour un montant de 500 Milliards de FCFA  sur la période 2020-2024. Ce plan servira à moderniser davantage notre système de santé par la réhabilitation des structures sanitaires, le recrutement de personnels de la santé notamment de médecins spécialistes, infirmiers, sages-femmes, du personnel de soutien. Il faudra aussi des réformes conséquentes en matière de gestion hospitalière qui puissent accompagner ce programme d'investissement » , a-t-il ajouté.    
Mardi 29 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :