CPRE / PAP2A : « Conscient de nos limites et de nos vulnérabilités, il s'agit pour nous d'amorcer une nouvelle séquence dans la gestion de la Covid ». (Macky Sall).


Lors du Conseil Présidentiel sur la relance de l'économie PAPII Ajusté et Accéléré (PAP2A) au Centre International de Conférence Abdou Diouf à Diamniadio, ce mardi 29 septembre 2020, le Président de la République Macky Sall a saisi l'occasion pour apporter des explications sur la décision du gouvernement d'alléger les conditions de l'état d'urgence le 11 mai dernier. Une décision qui avait suscité un tohu-bohu au sein de la population sénégalaise. Si pour certains c'était une sage décision d'alléger les restrictions, d'autres estimaient le contraire vu l'augmentation du nombre de cas de covid-19. Selon le Chef de l'État, "Fort de nos acquis, mais également conscient de nos limites et de nos vulnérabilités, il s'agit pour nous d'amorcer une nouvelle séquence dans la gestion de la Covid en passant de la résilience à la relance. C'est insensé de vouloir continuer d'enfermer tout un pays, toute une économie en se protégeant d'un ennemi invisible, inodore et incolore. Mais il fallait insister sur les gestes barrières, car pour le moment c'est le seul remède que nous avons". 

Poursuivant, le Président de la République soutient que dans la gestion optimale de la pandémie de la covid-19, on ne saurait choisir la santé au détriment de l'économie, ni l'économie au dépens de la santé. Le bon choix c'est à la fois celui de la santé et de l'économie. Pas d'économie qui ne prospère sans la bonne santé et pas de bonne santé durable sans une économie qui la finance". Voilà ce qui fonde notre stratégie pour remettre notre pays sur la trajectoire de croissance forte d'avant covid-19 afin de maintenir le cap sur l'émergence du Sénégal à l'horizon 2035, a t-il ajouté. 
Mardi 29 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :