COVID-19 : l’Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale constituent des régions préoccupantes (OMS)


L'Afrique a enregistré à ce jour plus de 36 000 cas confirmés de COVID-19 et plus de 1 500 décès selon un communiqué de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié à l’issue de la conférence de presse virtuelle de l'OMS « Africa Media Leader ». L'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale sont des régions préoccupantes selon toujours la même source. « Jusqu'à présent, 11 000 cas y ont été enregistrés, et 300 personnes sont décédées. Dans la semaine du 13 avril, les cas ont augmenté de 113% en Afrique centrale et de 42% en Afrique de l'Ouest. Cependant, les pires craintes des spécialistes de santé publique et des gouvernements ne se sont pas encore concrétisées. L'Afrique n'a pas encore connu d’explosion du nombre de cas de COVID-19 » renseigne le document.
L'action rapide des gouvernements pour mettre en place des mesures de confinement et de distance physique, ainsi que des mesures de santé publique efficaces pour tester, retracer et traiter les cas, ont ralenti la propagation du virus. Et les données préliminaires indiquent que les pays qui ont mis en place un confinement national ont constaté que l'augmentation hebdomadaire du nombre de nouveaux cas a considérablement diminué, passant d'une hausse de 67 % la première semaine après le confinement à une hausse de 27 % la deuxième semaine, informe aussi le communiqué. En outre, l'analyse initiale indique que les pays qui ont mis en œuvre des confinements partiels et ciblés ainsi que des mesures fortes de santé publique ont peut-être été encore plus efficaces pour ralentir le virus.
    Neuf tests pour 10 000 personnes.
Les pays commencent maintenant à assouplir leurs mesures de confinement. Malgré les progrès réalisés dans le domaine du dépistage du COVID-19, les pays de la Région africaine de l'OMS effectuent en moyenne neuf tests pour 10 000 personnes, lit-on sur la note. L'OMS s'efforce assure le document d'améliorer la capacité de dépistage en envoyant une nouvelle série de kits de tests aux pays d'Afrique subsaharienne. Et de reconstituer les stocks et, au cours des deux dernières semaines, a apporté des équipements de protection individuelle et d'autres équipements essentiels à des pays d'Afrique en partenariat avec le Programme alimentaire mondial, l'Union Africaine, les Centres africains de lutte contre les maladies (CDC), le gouvernement éthiopien et la Fondation Jack Ma.
Jeudi 30 Avril 2020
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :